IE Warning
Your browser is out of date!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Try Firefox or Chrome!

AUTOUR DE L'HOSTELLERIE

  • BOULOGNE : 1er PORT de PECHE de FRANCE !


    C'est le premier port de pêche français avec une flottille diversifiée de près de 150 bateaux. Il est devenu « port régional » en 2007 dans le cadre de la décentralisation portuaire.

Boulogne-sur-Mer se situe sur la Côte d'Opale, au bord de la Manche, à l'embouchure de la Liane. La ville se situe à environ 30 km de Calais, 65 km de Dunkerque, 100 km de Lille.



BOULOGNE-SUR-MER est classée ville d'ART et d'HISTOIRE.


La Haute ville, ou Vieille ville, est en effet construite à l'emplacement d'un camp romain. Elle en conserve les dimensions et le tracé des voies (cardo, decumanus, forum).
Réalisés par Philippe Hurepel, fils du roi de France Philippe Auguste, les fortifications et le château (aujourd'hui musée) constituent l'un des ensembles architecturaux médiévaux les mieux conservés en France. Leurs soubassements remontent à l'époque romaine. L'enceinte est percée de quatre portes : la porte des Dunes, la porte des Degrés, la porte Gayole et la porte Neuve (dite aussi porte de Calais ou porte Flameingue).


- Le musée comporte des collections variées : masques d'Alaska, cinquième collection mondiale d'antiquités égyptiennes (après le musée du Caire, le British Museum, le Louvre et le musée des Antiquités égyptiennes de Turin), objets d'Afrique et d'Océanie, sculptures romaines et médiévales, tableaux de Georges Mathieu. Le visiteur découvre en même temps les fondations romaines de l'édifice ainsi que la salle de la Barbière (salle gothique voûtée d'ogives), la salle comtale et la chapelle.

- La bibliothèque municipale classée est située au 18, place de la Résistance, dans l'ancien couvent des Annonciades, dont les dispositions d'ensemble (chapelle, cloître...) sont encore visibles. Elle abrite plusieurs dizaines de milliers d'ouvrages, dont une cinquantaine d'incunables.

- Le palais de justice du XIXe siècle présente une façade néo-classique abritant, entre autres, les statues de Charlemagne et de Napoléon. Une tour carrée romaine a été découverte sous l'édifice.

- Le beffroi (inscrit depuis 2005 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO) surplombe la Ville fortifiée. Il s'agissait à l'origine du donjon du premier château connu des comtes de Boulogne, attribué à Renaud de Dammartin (fin XIIe siècle). Ses salles accueillent un musée lapidaire (vitrail de Godefroy de Bouillon, boulets de pierre et de fonte, puits...)

- Accolé au beffroi, l'hôtel de ville présente une façade en brique et pierre, datée de 1734. De cette époque datent le bureau du maire ainsi que la salle des gouverneurs (ou salle des mariages), de style rocaille. On peut également y voir la salle Eurvin (salle des fêtes) orné d'un grand tableau représentant le siège de 1544, la salle du Conseil municipal et un jardin japonais.

- L'hôtel désandrouin de 1777 (ou palais impérial, où séjournèrent brièvement le premier consul puis empereur Napoléon, l'impératrice Marie-Louise, le tsar Alexandre Ier...), d'autres hôtels particuliers datant de l'Ancien Régime et des maisons en pierre de Bainchthun bordent les ruelles étroites de la Vieille Ville.

- La basilique Notre-Dame avec son dôme haut de 83 mètres se voit à des kilomètres à la ronde. Cet édifice fut construit par l'abbé Benoît-Agathon Haffreingue au XIXe siècle, entre 1827 et 1866. Le dôme est similaire à celui de l'église de la Compagnie (Iglesia de la Compania) de Guanajuato (Mexique)[réf. nécessaire]. Le visiteur peut y découvrir le splendide autel Torlonia, chef d'œuvre de la mosaïque italienne, réalisé dans les ateliers du Vatican. D'un poids de 16 tonnes, il est composé de 147 sortes de marbre et de pierres ornementales. De nombreuses œuvres d'Eugène Delaplanche y sont aussi présentées (statue de Notre-Dame de Boulogne, cénotaphe de l'abbé Haffreingue, autel du Sacré-Coeur...)

- Située sous la basilique, la crypte, dont les soubassements datent de l'époque romaine, est la plus grande d'Europe du Nord. Cette dernière est très impressionnante par ses dimensions, ses salles (crypte basse, crypte du dôme, chapelle de la Vierge...) et ses murs recouverts de fresques (« grisailles » du XIXe siècle et peintures médiévales), ses sculptures et son trésor d'art sacré (dont le reliquaire du Saint-Sang, offert par le Philippe-le-Bel en 1308).

- L'église gothique Saint-Nicolas, située en Basse ville, recèle de magnifiques statues du XVe siècle; autour se trouvent de vastes souterrains remontant au XIIe siècle (propriétés privées non visitable par le public).

- La maison de la Beurrière en face de Nausicaá reconstitue l'habitat typique des marins pêcheurs de Boulogne. Il s'y déroule, en septembre, des festivités liées à la pêche et à la vie traditionnelle des travailleurs de la mer tout au long de l'histoire (visites, démonstrations, défilés en habits traditionnels, dégustations...)

- Le calvaire des Marins est une chapelle dédiée aux équipages des bateaux perdus en mer. La grande procession (dernier dimanche d'août) relie le calvaire à la basilique.

- Le Boulogne Eastern Cemetery, créé durant la Première Guerre mondiale pour les soldats de l'armée impériale britannique morts dans les hôpitaux de la ville

- Boulogne-sur-Mer a accueilli le premier Congrès universel d'espéranto du 7 au 12 août 1905 en présence de Ludwik Lejzer Zamenhof, l'initiateur de l'espéranto, avec 688 participants de 20 pays, et a reçu une grande rencontre commémorative en mars 2005.

- Boulogne-sur-Mer accueille le siège du Conservatoire à Rayonnement Départemental du Boulonnais, établissement d'enseignement de musique et de danse situé depuis 1987, au 47 rue des Pipots, dans l'ancien collège Angelier (construit en 1841) renové par l'architecte Bertrand Klein.


Nausicaá, centre de découverte de l'environnement marin constitué de l'un des plus grands aquariums publics d'Europe, est le premier site touristique de la région Nord-Pas-de-Calais ainsi que le deuxième au nord de Paris après le Parc Astérix.

En tant que ville côtière, Boulogne attire également par ses plages et celles ses stations balnéaires voisines (Wimereux, Hardelot-Plage...)

logo




© CREA-FLANDRES.net 2012